Actualités: Comité de Pilotage Afrique de PCQVP – Douala, Cameroun – 24 janvier 2018 COMMUNIQUÉ

Les 23 et 24 janvier 2018, le Comité de Pilotage (CPA) Afrique de Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP) s’est réuni à Douala, Cameroun pour sa deuxième réunion suite à son élection au CPA à Livingstone, Zambie en juillet 2017.

Les objectifs de la réunion étaient les suivants:
  • Identifier les objectifs stratégiques du CPA de 2018 à 2020 et de s’accorder sur les méthodes de travail
  • Régler les questions pendantes de certaines coalitions, en termes d’expansion, d’adhésion de nouveaux membres et de respect des règles de gouvernance
  • Convenir des prochaines étapes pour développer et mettre en œuvre les stratégies sous régionales de PCQVP
  • Le Comité de Pilotage Afrique a pris les principales décisions suivantes:
  • L’adoption de la Charte Africaine révisée (dont la prochaine révision est prévue en 2020, à la Conférence Afrique)
  • L’approbation de la demande du Gabon à réintégrer au réseau PCQVP
  • Au cours de cette réunion de deux jours, le CPA a réfléchi sur un certain nombre de questions d’intérêt stratégique pour la campagne en Afrique et a souligné l’importance de leur rôle dans la promotion de ces questions. Le CPA a discuté de l’évolution de la Norme ITIE et de son rôle dans la sauvegarde de l’espace civique, tout en relevant les récents défis tels que le départ regrettable du Niger de l’initiative, une première en Afrique. Le CPA s’est félicité du soutien renforcé que le Secrétariat international de PCQVP fournira aux membres de PCQVP pour la mise en œuvre de l’ITIE aux niveaux international et national en 2018 et au-delà.

    Le CPA a également discuté de la possibilité pour les membres de PCQVP en Afrique de jouer un rôle plus concerté pour une prise en compte effective de la Vision Minière de l’Afrique (VMA) dans les processus d’élaboration ou/et de révision des cadres politique et normatif sous régionaux en cours.

    En outre, le CPA a souligné l’importance de construire une réflexion plus cohérente sur les questions de genre dans son travail, ainsi que celui des coalitions nationales en Afrique. Ils ont salué le lancement d’un projet pilote de deux ans pour encourager une mise en œuvre de l’ITIE en Afrique de l’Ouest davantage sensible au genre, ainsi que la possibilité pour les coalitions PCQVP de cette sous-région de participer à un « audit genre » afin d’améliorer leur propre approche genre.

    En ce qui concerne l’engagement des membres en Afrique, le CPA a réitéré son soutien à une approche de remobilisation des coalitions en Afrique de l’Ouest anglophone, processus qui sera conduit par le représentant de la sous-région au niveau du CPA au cours des années 2018 et 2019.

    En outre, le CPA s’est félicité de la demande de réadmission du Gabon au réseau PCQVP, qu’il a acceptée sans réserve.

    Enfin, le CPA a convenu de développer des méthodes de travail pour favoriser l’efficacité dans son rôle. Ces méthodes seront partagées avec les membres de la coalition PCQVP Afrique à temps pour servir de mécanisme de redevabilité.

    Pour les trois ans de son mandat, le CPA a décidé de mettre l’accent sur le développement stratégique et le plaidoyer au niveau régional; sur la consolidation de PCQVP en Afrique de l’Ouest Anglophone et d’autres sous régions; et l’élaboration d’approches stratégiques pour appuyer les membres de PCQVP à comprendre et à faire respecter les Principes Opérationnels de PCQVP.

    Le CPA a profité de cette réunion pour rendre hommage à ses prédécesseurs qui ont contribué de façon considérable à implanter et consolider le mouvement PCQVP dans le continent africain.

    Le CPA a organisé une conférence de presse à la fin de la réunion. Ce face-à-face a permis au CPA de partager avec les medias de façon plus détaillée la mission de PCQVP, ainsi que les points saillants de la réunion de Douala. Egalement, le CPA a mis en relief le rôle prépondérant que les militants de PCQVP jouent dans la mise en œuvre de l’ITIE dans le monde; ainsi que les exigences de la société civile en matière de transparence des contrats et la transparence dans le commerce des matières premières. Le CPA a insisté sur l’importance du rôle que la presse pourrait jouer dans la gouvernance du secteur extractif en Afrique.

    Comité de Pilotage Afrique de PCQVP Douala, Cameroun, le 24 Janvier 2018

    css.php