Actualités: Le changement climatique – une conversation que l’on ne peut simplement pas ignorer

Alice Powell, PWYP

Fut un temps, nous pouvions facilement ignorer le sujet du changement climatique. Il était dépeint par certains comme l’apanage d’activistes radicaux ou antimodernes qui ne comprenaient pas de quelle façon fonctionnaient les choses, voire peut-être auraient voulu détruire l’industrie extractive. Mais une telle opinion dans le débat sur le changement climatique serait aujourd’hui tout du moins naïve. Le changement climatique est de plus en plus apparent – cette année a été l’année la plus chaude jamais enregistrée, et 2014 a été l’année la plus chaude avant celle-ci ; nous avons tous connu probablement des histoires de conditions météo hors saison que nous avons vécues, qu’il s’agisse d’une pluie battante lors de la saison sèche, ou d’une absence de pluie imprévue. Les effets du changement climatique, depuis la crise des réfugiés syriens aux sécheresses dévastatrices sont tous impossibles à ignorer.

Le discours autour du changement climatique semble également avoir été modifié – au lieu de tenter d’ignorer les Cassandres, il semblerait que les preneurs de décisions aient finalement tenté de s’attaquer au changement climatique. La COP21 sera encore présente à l’esprit de tous, mais nous ne devons pas oublier également les Objectifs de Développement Durable qui ont remplacé les Objectifs du Développement du Millénaire. Notre contexte nous invite plus que jamais à prendre en compte le changement climatique.

Que cela signifie-t-il pour une coalition qui se concentre sur une gestion responsable et transparente des ressources naturelles ? Tout d’abord, nous ne pouvons ignorer ce problème, comme le Conseil mondial de PCQVP et le Conseil d’administration ont récemment reconnu. L’ignorer mettrait en péril notre crédibilité et rendrait certaines de nos actions redondantes, voire même inutiles. Le contexte de l’extraction a changé, et si notre mission est de faire que les ressources naturelles profitent à tous les citoyens, nous devons prendre en considération et examiner ce que ce contexte en plein changement signifie pour nous.

Ceci ne signifie pas que nous devions modifier immédiatement notre mandat ou créer un nouveau domaine de travail. Toutefois, nous devons explorer de quelle façon les problèmes du changement climatique affectent notre théorie du changement et nos campagnes. Nous devons parler à nos membres, dont un grand nombre est déjà mobilisé sur cette question, afin de voir la façon dont cette question peut être intégrée à notre travail.

Le PCQVP a toujours constitué une initiative innovante brisant les barrières. Nous nous inspirons de nos membres – ce sont eux qui nous ont invité à examiner la transparence à tous les points de la chaîne de valeur, et c’est également nos membres qui nous ont rappelé que nous devions nous efforcer d’inclure les femmes dans notre campagne. A présent, des Philippines au Cameroun, nos membres nous font prendre conscience que le changement climatique et l’environnement ne sont pas un sujet que nous pouvons simplement ignorer. Dans la perspective de notre assemblée générale à Lima, nous allons explorer cette question sur la façon dont notre stratégie devrait s’adapter aux temps qui changent, et au changement climatique.

Si vous désirez faire partie de cette conversation, soumettez-nous vos idées !

css.php